Intestin en top santé

24 juillet 2018
Répare ta paroi intestinale avec de bons acides aminés

TUTO – Quatre étapes clés pour un intestin au top de sa santé !

Tu connais mon dicton préféré : traiter les causes plutôt que les symptômes. Si tu fais l’inverse, ça revient à essayer d’écoper une baignoire qui déborde alors que le robinet coule encore à grand flot… Peu productif, pas vrai ?

 

Aujourd’hui, on s’attaque à la reconstruction de ton intestin abîmé, et si tu nous suis depuis un moment tu sais déjà qu’il n’y a jamais qu’un seul axe sur lequel s’améliorer pour progresser, il va donc falloir jouer sur tous les tableaux. Allez, on est parti, mais avant on remercie vivement le Dr. Axe pour la qualité de son travail, dont est inspirée une grande partie de cet article traduite de l’anglais.

Liste des aliments toxiques pour l’intestin : sucre, céréales, lactose, gluten, OGM, etc.

1. Retire les aliments et les toxiques qui nuisent à ton intestin

Les principaux aliments irritants ou problématiques et donc à éliminer de ton alimentation (au moins pour un temps) sont les sucres rapides, les céréales complètes (particulièrement riches en fibres insolubles), les OGM, les viandes industrielles, les produits laitiers (en particulier les laits et fromages de vache), le gluten et les solanacées (tomate, poivron, pomme de terre, aubergine) qui perturbent le bon fonctionnement de la zonuline.

D’autre part, les principales sources d’éléments intoxiquants sont l’eau du robinet non filtrée, les pesticides, les antibiotiques et anti-inflammatoires.

Les métaux lourds (mercure, aluminium, plomb), pouvant être contenus en grande quantité dans les poissons carnassiers (thon, saumon…), mais encore dans les amalgames dentaires (plombages ou prothèses), ou les vaccins, peuvent causer des troubles sévères. Ce serait dommage de rajouter de l’eau dans la baignoire pendant qu’on la vide, non ?

2. Remplace-les par des aliments curatifs et régénère ta flore intestinale

Le bouillon d’os contient du collagène et des acides aminés, la proline et la glycine, qui peuvent aider à soigner tes parois cellulaires endommagées. Facile à faire et quasi-gratuit, il suffit de demander à ton boucher de te donner ses os plutôt que de les jeter (si possible bio, et évite de manger la moelle – la vache folle n’est plus trop d’actualité mais on ne sait jamais). Et si tu es pressé ou pas trop branché « soupe hivernale », tu peux toujours remplacer par du collagène marin !

Répare ta paroi intestinale avec de bons acides aminés

Les produits laitiers crus fermentés contiennent à la fois des probiotiques et des AGCC (Acides Gras à Chaîne Courte) qui peuvent aider à guérir l’intestin. Le kéfir de lait, le yaourt, le beurre et le fromage au lait cru – toujours bio de préférence – font partie des meilleurs. Les fromages de brebis ou de chèvre contiennent beaucoup moins de caséine, ils sont nettement plus digestes et moins susceptibles de créer l’inflammation. Les produits pasteurisés (où toutes les bonnes bactéries sont mortes) ne servent évidemment à rien.

Les produits lactofermentés contiennent plein de micro-organismes qui t’aident à digérer

Tu vas ensuite devoir apporter des bonnes graisses en bonne proportion à ton organisme. L’huile de noix de coco contient AGCM (Acides Gras à Chaîne Moyenne) très facilement assimilables, même par une muqueuse en mauvais état – elle est de fait particulièrement bénéfique à la reconstruction cellulaire. En plus, elle résiste hyper bien à la chaleur, c’est le top du top pour tes cuissons. Et pour les oméga 3, n’hésite pas à arroser tes salades d’huile de lin et ajoute petits poissons gras à tes menus (sardines, maquereaux).

 

Reste le plus important et le plus souvent négligé : les bonnes bactéries (probiotiques) sont tes meilleures amies ! Les légumes et autres préparations lactofermentés contiennent des acides aminés qui équilibrent le pH des enzymes naturelles, mais aussi et surtout ces merveilleux probiotiques qui t’aideront tant à la digestion qu’à l’assimilation. Sans eux, impossible de dégrader correctement la totalité des résidus alimentaires, donc accumulation de déchets… et c’est reparti pour le cycle infernal ! Alors on dit bienvenue à la choucroute crue, au kimchi, aux cornichons et autres pickles à l’apéro.

Puis pourquoi pas faire un tour au rayon Asie ? Tu y trouveras les excellents pao cai et zha cai, le miso, natto, la sauce soja, tamari, le doenjang, ou encore le délicieux tempeh indonésien. Et les fans de boissons ne seront pas en reste : kéfirs et kombuchas déclinent autant de saveurs qu’il y a de papilles dans ta bouche !

 

Enfin, pour prendre soin de ta nouvelle flore intestinale en pleine forme, il va falloir que tu lui donnes une nourriture de qualité. Et les bonnes bactéries, ça adore les fibres – mais pas d’inquiétude, tu ne vas pas devoir ingérer un kilo de carottes crues par jour, tu vas plutôt choisir des fibres solubles ou douces qui ne vont pas venir irriter ton intestin. Tu en trouveras en quantité dans les graines de chia, lin ou chanvre germées, le psyllium, la banane, et les légumes cuits sans restriction.

 

Un conseil en passant : n’hésite pas à tenir un journal de santé quotidien qui fait état de ta forme physique après les différents repas et compléments que tu avales. Ça t’aidera à mettre le doigt sur ce qui te va, ou pas.

3. Répare l’organisme avec cinq compléments alimentaires spécifiques

Maintenant que tu as supprimé toutes les sources irritantes et intoxicantes de ton alimentation, et que tu as commencé à te remettre sur pieds, on va pouvoir donner un petit coup de pouce à ton organisme. Voici cinq compléments alimentaires qui vont venir reconstruire ta muqueuse au plus vite.

 

Pour réparer la muqueuse, ton organisme a parfois besoin d’un petit coup de pouce.

Les probiotiques sont les compléments les plus importants car ils aident à réintroduire les bonnes bactéries et à supplanter les mauvaises. Comme on en a parlé juste avant, tu as tout intérêt à ingérer un max d’aliments fermentés chaque jour. Mais il arrive que ta flore intestinale soit tellement dégradée que tu doives te complémenter en plus. Une gélule dosée entre 10 et 20 milliards d’unités de probiotiques chaque matin avec un verre d’eau à jeun associée à une alimentation de qualité te permettront de réimplanter une flore intestinale de qualité et d’inviter les mauvais invités à prendre le large. Si tu veux tout savoir sur le sujet, clique tout de suite sur l’article Probiotiques !

 

Les enzymes digestives (une ou deux capsules au début de chaque repas) veillent à ce que la nourriture soit parfaitement digérée, afin d’éviter que des particules et des protéines d’aliments partiellement digérées n’endommagent ta paroi intestinale. Et si tu es anti-compléments et que tu cherches une solution naturelle, viens donc faire un tour sur l’article Alimentation Vivante.

 

La L-glutamine est essentielle pour tout programme visant à guérir l’intestin perméable. La poudre de glutamine est un supplément d’acide aminé essentiel qui est anti-inflammatoire et nécessaire pour la croissance et la réparation de ta paroi intestinale – en quelque sorte, ce sont les « briques » de l’édifice. Ses bénéfices incluent une action de protection : enveloppant les cellules de la paroi et agissant comme un répulsif pour les irritants. Deux grammes par repas, et ça repart !

 

La racine de réglisse est une plante adaptogène qui aide à équilibrer les niveaux de cortisol et à améliorer la production d’acidité dans l’estomac. Elle soutient les processus naturels du corps pour entretenir la muqueuse de l’estomac et du duodénum. Cette plante est particulièrement bénéfique en cas d’intestin perméable causé par un stress émotionnel. Adepte des magasins bio, tu pourras opter pour la version décoction et te préparer une ou deux bonnes tasses par jour. Pour les autres, ça sera un cachet de 500mg deux fois par jour.

 

La quercétine s’est également avérée efficace pour améliorer la fonction de la barrière intestinale en comblant les zones poreuses, car elle favorise la création de protéines resserrant ces zones. Elle stabilise aussi les mastocytes et réduit la libération d’histamine, qui est fréquente dans l’intolérance alimentaire. Au passage, de nouvelles études ont montré son efficacité dans le traitement de la colite ulcéreuse. Le Dr Axe préconise 500mg trois fois par jour avec les repas.

La relaxation calme l’inflammation

4. Tiens-toi loin du stress et prends du repos

A mes yeux, c’est même le tout premier point à traiter. Le stress est une réaction biochimique qui mobilise une énergie considérable pour nous permettre de faire front à des situations complexes. Outre la cascade de toxines qu’il engendre, l’énergie consommée n’est plus disponible pour la régénération du corps. C’est donc le premier ennemi à fuir lorsque tu entreprends une quelconque démarche de soin ! Inclus donc le yoga et la méditation dans ton quotidien, ou encore des exercices de souffle et de relaxation – et oublie les clichés que tu as à leurs sujets, tu n’imagines pas encore le bien que ça fait.

Pour offrir des pauses bien méritées à ton système digestif, n’hésite pas à pratiquer de temps à autre le « fasting », ou jeûne intermittent. C’est simple comme bonjour, il te suffit de finir ton dîner avant 20h et de sauter ton petit dej’ – soit ne rien manger jusqu’à 12h le lendemain matin. Une ou deux fois par semaine ne vont pas te mettre en sous-nutrition et ne peuvent que te faire du bien, c’est promis ! Par contre, pour un jeûne de plus longues durées, je t’invite à ne pas te lancer les yeux fermés : ce genre de cures peuvent remettre une grande quantité de toxines en circulation dans un organisme affaibli, ce qui n’est pas productif pour tout le monde. Important donc de bien te documenter et d’être suivi avant de commencer ce genre de pratique seul.

 

Tout aussi important, ton sommeil ! C’est la nuit que ton corps est au max de sa capacité de détoxification et de reconstruction, alors tu materas ta prochaine série ce week-end en replay. Le soir, tiens-toi éloigné des lumières des écrans, attrape un bouquin ou mieux, ton ou ta partenaire. Tu verras, après avoir dédié une demi-heure de concentration à l’un ou à l’autre, tu dormiras comme un bébé… et en plus, c’est thérapeutique !

 

Crois-moi sur parole, avec tout ça et une hygiène de vie au top, d’ici quelques mois ton intestin aura retrouvé sa douceur d’antan et tu pourras dire adieu à certaines intolérances. Peut-être même qu’un jour, tu pourras te faire un kiff et retrouver tes barquettes de lasagnes surgelées chéries ?

 

Pas question, je déconne. Mais je suis sûr qu’au fond de toi, elles ne te font déjà plus envie.

 

 

 

Rédaction : Adrien Richard

Illustrations : Juliette Moitron

 

 

 

Sources :

 

LALLEMENT, Michel. Les clés de l’alimentation santé. Pocket, 2014. 312 pages.

 

Dr ROUGIER, Yann. Se programmer pour guérir. 2010, Broché. 368 pages

 

ASSOCIATION KOUSMINE. L’alimentation vivante : le cru. www.kousmine.fr. Novembre 2017

 

Dr AXE. The Leaky Gut Diet and Treatment Plan, Including Top Gut Foods. https://draxe.com. Janvier 2017

 

Dr AXE. Licorice Root Benefits Adrenal Fatigue & Leaky Gut. https://draxe.com. Janvier 2017

 

Dr AXE. 6 Food Allergies Treatments and Natural Remedies. https://draxe.com. Janvier 2018

Check ton toubib !
 

Le contenu de cette page ne remplace en aucun cas les conseils, avis, prescriptions, consultations, traitements ou diagnostics d’un médecin ou professionnel de la santé.
Seul un professionnel de la santé est apte à fournir à l’internaute un avis médical approprié, quelle que soit sa condition.

%d blogueurs aiment cette page :