Le smoothie qui éteint l’incendie

24 juillet 2018
Un bon smoothie pour soigner le reflux gastro-oesophagien

Brûlure d’estomac tu ne m’auras pas : Recette de l’anti-reflux smoothie

C’est un fait établi, « œsophage » rime avec « carnage »… surtout pour toi qui souffre de reflux gastro-œsophagien.

Et aujourd’hui plus qu’hier, tu en as marre du régime relou « je ne peux plus rien manger ni boire de cool sinon je rote des flammes ». Ça roule, dragonnet, on va essayer de se faire une petite douceur spécial « gosier irrité ».

Pour un smoothie douceur et revitalisant à partager lors d’un après-midi ensoleillé, tu as besoin de :

 

  • Deux pommes (n’importe lesquelles à part des vertes)

 

  • Deux carottes

 

  • Trois cuillères à soupe de graines de chia

 

  • Une tasse d’eau

 

  • Une belle poignée de glaçons

 

  • Un petit bout de racine de curcuma, genre d’une taille équivalente à une phalange de ton petit doigt (sauf si tu mesures plus de 2m30 ou moins de 1m20)

 

  • L’option téméraire « anti-inflammatoire +++ » : un petit morceau de gingembre frais, de la même taille environ – mais vas-y vraiment mollo si tu es sensible, ça peut devenir irritant en excès.
Un smoothie qui apaise le reflux acide

La seule petite subtilité de ce smoothie c’est qu’il faut s’y prendre un poil à l’avance pour qu’il délivre toute sa puissance. Pas question d’arriver dans sa cuisine comme un fou furieux pour engloutir le premier truc qui passe, mais c’est à leur capacité d’anticipation que l’on reconnaît les « vrais ».

 

Donc, une quinzaine de minutes avant d’avoir VRAIMENT TRÈS ENVIE de smoothie, tu vas lancer trois cuillères à soupe de graines de chia dans le blender / mixeur. Tu verses une tasse d’eau là dessus, tu mixes une bonne minute, t’attends deux minutes, tu remixes un bon coup, et tu retournes finir ta série préférée. Normalement, si tu reviens environ vingt ou trente minutes plus tard, ça aura formé un espèce de gel, façon blanc d’œuf. Tu peux remixer encore un petit coup, juste pour être sûr qu’il n’y ait pas de grumeau (et puis c’est toujours fun d’appuyer sur le bouton).

 

Tu ajoutes tes pommes et tes carottes – même pas pelées si t’es de ceux qui s’envoient des bons produits bio – et ton petit bout de curcuma frais, c’est là que ça va vraiment TOUT CHANGER, aussi bien au goût qu’en terme de bénéfices santé. Tu balances les glaçons et tu mixes comme un malade, lâches tout sur ce dernier mouv’, il s’agit de faire un truc hyper liquide que tu vas pouvoir kiffer à la paille.

 

Si on fait le tour des ingrédients choisis, tu vas comprendre que RIEN n’a été laissé au hasard.
Le mucilage du gel de chia associé aux pectines contenues dans la peau des pommes vient apaiser les irritations de la muqueuse œsophagienne, et protéger ces tissus des agressions acides. La carotte réduite en jus devient ultra assimilable et délivre le plein pouvoir de ses fibres, vitamines et oligo-éléments divers – tout ce dont tes cellules ont besoin pour se régénérer. Et le curcuma est l’un des plus puissants anti-inflammatoires naturels… Que rêver de mieux?

 

Les plus téméraires pourront même ajouter un petit bout de gingembre, qui forme une synergie géniale avec le curcuma et le rend parfaitement assimilable… sans oublier son effet aphrodisiaque – qui ne sera pas pour déplaire à Madame.

 

Enfile tes lunettes de soleil et tes plus belles claquettes, il ne te reste plus qu’à te trouver un coin de soleil pour te lubrifier l’œsophage tranquille.

Adrien Richard

%d blogueurs aiment cette page :