5 raisons de manger du saisonnier

24 juillet 2018
Tu ne skies pas nu en hiver, en alimentation c’est pareil, respecte les saisons !

Manger des fruits et légumes de saison, c’est plutôt sensé, et pour diverses raisons.

1 – C’est logique

Les fruits et les légumes poussent en fonction du climat. Mais toi aussi tu vis en fonction du climat. C’est à dire que ton corps (et particulièrement ton microbiote) s’adapte suivant la température ou l’humidité, et a donc besoin de tel ou tel nutriment à tel moment donné. En hiver, quand t’as besoin de plus de calories et vitamines, c’est la période des pommes de terre, carottes, kiwis, citrons…

En été, pour rester frais et hydraté, on retrouve les melons, pastèques, nectarines, tomates… Heureusement la nature est bien faite, et nos besoins nutritionnels sont tout à fait comblés si l’on mange ce qu’elle nous offre en temps voulu.
Les médecines chinoises et ayurvédiques sont d’ailleurs formelles sur le sujet.

 

Avoue qu’au fond, tu dois bien le pressentir, une ratatouille en plein hiver, ça n’a pas de sens…

Tu ne skies pas nu en hiver, en alimentation c’est pareil, respecte les saisons !
Mr Coffe le disait : “Le surgelé n'a rien de dangereux mais quand on congèle de la m****, on décongèle de la m****.”

2 – C’est goûtu !

Et bien plus énergétique. Les fruits et légumes de saison sont récoltés à la bonne heure, quand ils sont mûrs, grâce à du vrai soleil, ce qui n’est généralement pas le cas pour ceux hors saison, poussés sous serre ou qui viennent de loin et sont cueillis trop tôt. Tout ça finit de mûrir pendant le transport ou dans des grands frigos donc faut pas s’étonner si ça n’a pas de goût et encore moins de vitamines. Si j’étais Jean-Pierre Coffe, je dirais bien que c’est de la m**** !

3 – C’est écologique

Et oui ce qui ne pousse pas où t’habites vient forcément d’ailleurs, et parfois de très loin. Et plus c’est loin, moins c’est bien. Imagine le carburant qu’il faut pour traverser la moitié du globe et t’amener tes kiwis de Nouvelle-Zélande ou du Chili en plein été ? Au mois de juillet, mange plutôt des pêches, c’est bon la pêche.

Manger de saison coûte moins cher, et limite aussi l'importation

4 – C’est moins cher

Forcément si on enlève les coûts de transports, de taxes d’importation, de conservation en chambres froides, on finit par payer moins cher. Pour peu que tu privilégies le producteur local via ton AMAP ou au marché, tu fais encore des économies en évitant les intermédiaires – et tu soutiens une super filière !

5 – Et plus fun !

Il est facile de tomber dans une certaine routine dans sa cuisine et faire souvent les mêmes plats, avec les mêmes fruits et légumes. Mais en respectant les produits de saison, hop plus de routine, bienvenue à l’alimentation variée, également la clé d’une bonne santé !

 

Et puis en France on est quand même bien gâté, niveau variété de trucs à manger, alors autant en profiter !

 

 

 

William Lowes

%d blogueurs aiment cette page :