fbpx
 

Comprendre l’impact du sucre avec l’index glycémique

20 janvier 2020
Aliments à index glycémique haut VS aliments à index glycémique bas. Fight !

Qu’est-ce que l’indice glycémique ?

L’indice (ou index) glycémique est un critère pour classer des aliments en fonction de leur glycémie.

 

“Heu… Ça me fait une belle jambe, c’est quoi la glycémie ?”

 

Le taux de glucose dans le sang, tout simplement ! Et si on s’y intéresse autant c’est parce qu’il est capital pour ton métabolisme et bien-être global.

 

 

Petit rappel :

Quand tu manges, les glucides sont dégradés en glucose tandis que les protéines vont être envoyées au foie pour être découpées en acides aminés – et transformées, elles aussi, en glucose.

A ce moment là, un pic de sécrétion d’insuline (l’hormone du pancréas qui régule ta glycémie) permet de faire rentrer le sucre dans tes cellules, de le stocker sous forme de glycogène (dans le foie et les muscles), puis sous forme de graisse dans le tissu adipeux… ainsi se forme ton gras !

Toi qui cherchait une explication à ton bidon bedonnant, ne va pas plus loin et apprends donc à te passer du sucré.

 

Enfin si tu veux comprendre parfaitement de quoi il en retourne, le tuto fatologie / prise de poids est fait pour toi !

Le sucre est le principal responsable de la graisse accumulée dans tes cellules adipeuses.

La méthode Montignac

Du coup, pour savoir quels aliments ont un impact fort sur ta glycémie et l’éventuelle prise de poids qui va avec, David J. Jenkins – brave professeur à la faculté de médecine de Toronto – a regroupé tout ça dans des tableaux que tu pourras retrouver par milliers sur internet, ou bien consulter directement sur le site de la méthode Montignac.

 

Michel Montignac a effectivement été l’un des pionniers à utiliser l’index glycémique pour perdre ses kilos en trop. Suite à ses recherches en nutrition, il a associé à l’IG les bonnes associations alimentaires en développant une technique efficace pour retrouver la ligne. Et depuis, des milliers de gens l’ont suivi un peu partout dans le monde !

Aliments à index glycémique haut VS aliments à index glycémique bas. Fight !

Mais pour comprendre pourquoi cette méthode a su susciter un tel engouement, revenons deux minutes sur le pouvoir glycémiant des aliments : c’est LA NOTION clé à ne pas louper ! L’IG donné est en rapport à un aliment de référence auquel l’indice 100 (le max) est attribué, généralement du glucose pur ou du pain blanc…

A titre d’exemple, quand tu vois un aliment avec un index glycémique de 45 comme le sarrasin complet, tu peux imaginer que c’est plutôt relax : pas de risque qu’il t’occasionne un pic d’insuline. Mais lorsque tu flirtes avec les 80, tu peux imaginer que ça va très certainement t’engraisser…

 

Maintenant si tu perçois ta baguette indus’ comme l’ennemi… C’est que j’ai réussi mon pari !

La baguette est souvent utilisée comme indice de sucre maximum pour évaluer les autres aliments via l’index glycémique.

Cependant, SURPRISE ! Ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air, et il faut prendre en compte certains facteurs.

En effet, l’état physique d’un même aliment (par exemple jus de fruit VS fruit entier) peut jouer sur son indice, tout comme le mode de cuisson. A titre d’exemple, une patate frite est à 95 alors qu’une patate vapeur est à 70.

 

D’autre part, il y a la façon de consommer. Des sucres mangés avec des légumes verts auront une action plus faible sur ta glycémie.

La pomme de terre au four a un indice glycémique bien plus élevée que lorsqu’elle est cuite à la vapeur.

Sans compter un autre paramètre de taille, la quantité. Et oui : l’IG d’un aliment ne prend pas en compte la quantité de glucides ingérée. Par exemple un aliment à IG très élevé tel que le miel (60), ne sera pas consommé en quantité aussi importante qu’un morceau de pain au petit épeautre (45), il est donc important de “relativiser” : IG haut ne veut pas dire embargo et IG bas ne veut pas dire “Gavons-nous comme des oies!”

 

Bref, pour synthétiser : dans ton quotidien, aussi bien pour bichonner ta santé que limiter ta prise de poids, privilégie les aliments à index glycémique bas. Et rappelle-toi que plus tu transformes un ingrédient (cuisson ou autre), plus tu lui fais augmenter son pouvoir glycémiant !

 

Voici pour toi un excellent guide à suivre afin d’éviter les excès, mais souviens-toi que la clé de la pleine santé, c’est de modérer, et choisir une alimentation équilibrée… pas vrai ?

 

 

 

William Lowes